06 juillet 2008

De moins en moins régulier

Comme tout, certaines choses se pratiquent, et moins on pratique, moins on a de motivation. Moins on a de motivation, moins on pratique. Cercle vicieux. Je me remet donc à écrire ici, sous la poussée d'une nouvelle qui me réjouis autant qu'elle m'accable. Mais avant de vous la révéler, je vais vous faire un pot pourri des trois derniers mois. Parce qu'on s'est arrêté au commencement. Au début d'une histoire qui n'a eu qu'une ratûre durant cette période. Elle fut remplie de découvertes, loin ou très près. Des bonnes et des mauvaises. Des MC débutants, et d'autres chevronnés. Des locaux GPSR vides, et des trains bondés de PF. Des couloirs, encore et toujours. Avec ces si beaux carrelages connus dans le monde entier. Et ces si beaux endroits cachés et perdus derrière, inconnus de la plupart. Des nouvelles rencontres, et des amitiés qui grandissent avec des anciens. La découverte de nouveaux potentiels n'a absolument pas affecté l'une des composantes de nos explorations. Des grues, des églises, des lieux, pas forcément en région parisienne, mais aussi en plein Paris. Paris qui nous cache de nombreux secrets, qui commencent juste à nous être dévoilés. Et nous de les user jusqu'à s'en imprégner.
Des histoires que je raconterai au fur et à mesure, je m'astreindrais à en mettre dès qu'elle valent ou non le coup. Les anciennes que je raconterais plus tard. Bref, je reprend possession des lieux, et je compte bien y faire lire des choses passionnantes.

Mais aujourd'hui, si j'écris ici, c'est pour une très nouvelle. Très bonne ou très mauvaise, mais très. Très importante.
Parce qu'aujourd'hui, on vient de m'apprendre que LE plan mythique du RER A, celui qui figure dans absolument toutes les vidéos, toutes les  photos qui transitent sur internet ou non, toutes les têtes des étrangers voulant faire ce si beau modèle. Ce plan est fini. Terminé. Bien sur c'est toujours faisable, comme tout, mais ce n'est plus un plan-barbeuk, comme on le disait. Toujours faisable sous condition qu'il y ai un train la-bas. Parce que pour l'instant il n'y en a pas. A voir, donc.

Bref, finito les pièces là-bas, sauf pour les locaux (et encore). Donc moins de pièces sur la A, car le principal réservoir est fermé. Plus de pièces autre part, et surtout plus de pièces des motivés. Ceux qui cherchent, qui bougent, qui regardent. On a une chance de prendre un bon créneau si on s'y met. Un créneau pas loin, en plus ;)

Posté par purplecow à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur De moins en moins régulier

Nouveau commentaire