14 février 2008

L'autre jour

L'autre fois, on s'est dit qu'on avait une bonne heure à rien foutre avant une soirée. Alors on s'est motivé pour prendre le métro et aller jusqu'à ces ateliers en construction. Et oui, en ce moment, y'a des ateliers en construction, et ça vaut le coup de voir. Pour l'instant on a fait du repérage, on est passé deux trois fois en métro voir si ça valait vraiment le coup. Ca à l'air de déchirer!! On s'arrête deux stations après, et on est tombé sur un dépôt en gare et après. Au moins une quinzaine de trains. Ca fait plaisir. Et puis on c'est dit que ça devait peut-être possible vu que les travaux des ateliers sont pas loin. Et bien non, bien sur c'est toujours autant gardé. Des detecteurs de partout, le PCC au milieu avec sale pour le contremaitre. Quelque caméras, et pour finir des boitiers indeterminés. En gros, c'est l'expedition. Pareil pour ceux dans le tunnel, aucun porte ne donne dedans, et les detecteurs balisent bien les entrées et les sorties. Mais il y a quelques tags, ce qui veut tout dire!

Reperage terminé, on continue sur une autre ligne. On y va peu de ce coté là des lignes. Là on arrive sur un triple quai, avec caméras detecteurs et tout ce que tu veux. On tombe sur le PCC, encore une fois, et les mecs nous demandent ce que l'on fait. Rien. On continue, ouvrons une porte, des chiottes, et une grande salle remplie de commutateurs pour les aiguillages. Deux trois photos, et on est repartis, on sort, un métro passe, avec des mecs du CSA. Curiosité. On demande ce que cela veut dire, mais nous restons sur le quai. Contrôle, Securité et Assistance. Là, c'est trop les mecs du PCC sortent, nous encerclent, et nous demandent ce qui se passe. On leur explique qu'on prends des photos, on trouve ça beau le métro. Ils nous expliquent, que ça fait trop les jeunes qui repèrent. Reperer quoi? "Vous savez, il y a des gens qui repèrent, pour revenir de nuit, des graffiteurs surtout". Il ajoute qu'ils nous suit depuis qu'on est entré dans la gare, les caméras nous filme. Le mec nous a même cramé quand on est rentré dans la salle des aiguillages, il est sorti est à fait semblant de refaire son lacet...

On a quand même trouvé une porte qui s'ouvre avec une 11.01, et qui donne deux mètres plus loin sur un métro. Une caméra et un detecteur sont derrière la porte, tout de même.
Le reperage nous a bien fait marrer, mais alors c'est quand même chaud de voir des métros...

Posté par purplecow à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'autre jour

Nouveau commentaire